Photo 5 conseils pour bien choisir sa banque privée

5 conseils pour bien choisir sa banque privée


5 conseils pour bien choisir sa banque privée

Choisir votre banque privée s'apparente à choisir votre médecin traitant. L'entité se doit d'être disponible, professionnelle, fiable et conviviale. Pour faciliter votre sélection, voici 5 conseils pratiques.

Se placer parmi les cibles

Il est connu que les banques privées privilégient une certaine catégorie de population. Leur critère principal repose en effet sur le montant de votre portefeuille. Au minimum, vous devez disposer d'un patrimoine à hauteur de 50 000 euros. À ce critère de choix s'ajoutent les liens de parenté. Ce genre d'institutions financières prête une grande attention à la filiation. Les personnalités jouissant d'une richesse considérable doivent ainsi appartenir à une lignée de privilégiés avant de pouvoir s'engager avec une banque privée. Les grandes familles célèbres ont ainsi toutes les chances de voir leur fortune être administrée par ces entités.

Rester en état d'alerte lors des premiers échanges

À l'occasion d'un premier rendez-vous, l'échange avec votre gestionnaire constitue une opportunité d'inspecter l'état des lieux. Pour ce faire, il vous suffit de scruter minutieusement chaque recoin du bâtiment. Prenez en compte les éléments de décoration, le cadre, le personnel, le bureau… Il est toutefois capital de se concentrer sur votre interlocuteur. Combien d'acteurs se présentent en face de vous ? Le banquier est-il accompagné d'un ingénieur patrimonial et d'un gestionnaire de portefeuille ? Ce premier entretien constitue une découverte susceptible d'influencer votre choix. Les prestations présentes témoignent de la taille de la société.

Une Banque Nationale ou internationale

Il est important de bien étudier votre cas avant de choisir votre banque privée. Pensez à vos activités professionnelles. Un client effectuant des opérations à l'échelle mondiale ne présente pas les mêmes besoins qu'un client qui exerce sur le plan national. Si vos activités dépassent les frontières de votre État, choisissez une banque privée à vocation internationale. De cette manière, les éventuelles transactions peuvent s'opérer en toute commodité. Les banques internationales comptent d'autant plus des filiales dans la majorité des nations du monde. Avant de finaliser votre choix, vérifiez si votre banque dispose d'une filiale dans les zones où s'opère votre activité professionnelle.

Tenir compte des services proposés

La gestion des actifs financiers, ainsi que l'optimisation et l'administration du patrimoine constituent les principales préoccupations des entités bancaires privées. Autour de ces deux piliers sont organisées une multitude de services et de produits. Jaugez l'ampleur de leurs prestations, tout en tenant compte de vos attentes. En cas d'absence d'un service essentiel à votre projet, faites-en une demande spécifique auprès de votre banquier. Orientez ensuite votre choix en fonction de sa réponse. Attardez-vous sur la manière avec laquelle votre banquier personnalise ses services selon vos besoins. Mettez à l'épreuve sa disponibilité ainsi que les moyens de contact dont il usera face à un éventuel cas d'urgence.

Vérifier la réputation de la banque

Avant de contracter la moindre clause, inspecter la solidité financière et la notoriété de votre banque. Les clients fortunés privilégient les banques privées rattachées à un réseau français ou à une banque internationale. Seulement, il est capital de noter que les institutions ayant été rachetées par d'autres entités peuvent présenter quelques lacunes sur le plan financier. Optez ainsi pour des banques véritablement indépendantes. Justement, parmi les banques françaises indépendantes se trouve la Banque Delubac & cie. Gérée par Serge Bialkiewicz, cette entité a en effet conservé son indépendance totale depuis ses débuts en 1924.